You are viewing documentation for Kubernetes version: v1.20

Kubernetes v1.20 documentation non maintenue. Vous consultez une version statique. Pour une documentation à jour, veuillez consulter: dernière version.

Partager l'espace de nommage des processus entre les conteneurs d'un Pod

FEATURE STATE: Kubernetes v1.17 [stable]

Cette page montre comment configurer le partage de l'espace de noms d'un processus pour un pod. Lorsque le partage de l'espace de noms des processus est activé, les processus d'un conteneur sont visibles pour tous les autres conteneurs de ce pod.

Vous pouvez utiliser cette fonctionnalité pour configurer les conteneurs coopérants, comme un conteneur de sidecar de gestionnaire de journaux, ou pour dépanner les images de conteneurs qui n'incluent pas d'utilitaires de débogage comme un shell.

Pré-requis

Vous devez disposer d'un cluster Kubernetes et l'outil de ligne de commande kubectl doit être configuré pour communiquer avec votre cluster. Si vous ne possédez pas déjà de cluster, vous pouvez en créer un en utilisant Minikube, ou vous pouvez utiliser l'un de ces environnements Kubernetes:

Votre serveur Kubernetes doit être au moins à la version v1.10. Pour consulter la version, entrez kubectl version.

Configurer un Pod

Le partage de l'espace de nommage du processus est activé en utilisant le champ shareProcessNamespace de v1.PodSpec. Par exemple:

apiVersion: v1
kind: Pod
metadata:
  name: nginx
spec:
  shareProcessNamespace: true
  containers:
  - name: nginx
    image: nginx
  - name: shell
    image: busybox
    securityContext:
      capabilities:
        add:
        - SYS_PTRACE
    stdin: true
    tty: true
  1. Créez le pod nginx sur votre cluster :

    kubectl apply -f https://k8s.io/examples/pods/share-process-namespace.yaml
    
  2. Attachez-le au conteneur shell et lancez ps :

    kubectl attach -it nginx -c shell
    

    Si vous ne verrez pas d'invite de commande, appuyez sur la touche Entrée.

    / # ps ax
    PID   USER     TIME  COMMAND
        1 root      0:00 /pause
        8 root      0:00 nginx: master process nginx -g daemon off;
       14 101       0:00 nginx: worker process
       15 root      0:00 sh
       21 root      0:00 ps ax
    

Vous pouvez signaler les processus dans d'autres conteneurs. Par exemple, envoyez SIGHUP à nginx pour relancer le processus de worker. Cela nécessite la fonctionnalité SYS_PTRACE.

/ # kill -HUP 8
/ # ps ax
PID   USER     TIME  COMMAND
    1 root      0:00 /pause
    8 root      0:00 nginx: master process nginx -g daemon off;
   15 root      0:00 sh
   22 101       0:00 nginx: worker process
   23 root      0:00 ps ax

Il est même possible d'accéder aux autres conteneurs en utilisant le lien /proc/$pid/root.

/ # head /proc/8/root/etc/nginx/nginx.conf

user  nginx;
worker_processes  1;

error_log  /var/log/nginx/error.log warn;
pid        /var/run/nginx.pid;


events {
    worker_connections  1024;

Comprendre le processus de partage de l'espace de nommage

Les pods partagent de nombreuses ressources, il est donc logique qu'elles partagent également un espace de noms des processus. Pour certaines images de conteneur, on peut envisager de les isoler les uns des autres. Il est donc important de comprendre ces différences :

  1. Le processus de conteneur n'a plus de PID 1. Certaines images de conteneurs refusent de démarrer sans PID 1 (par exemple, les conteneurs utilisant systemd) ou exécuter des commandes comme kill -HUP 1 pour signaler le processus du conteneur. Dans les pods avec un espace de noms partagé du processus, kill -HUP 1 signalera la sandbox du pod. (/pause dans l'exemple ci-dessus.)

  2. Les processus sont visibles par les autres conteneurs du pod. Cela inclut tout les informations visibles dans /proc, comme les mots de passe passés en argument ou les variables d'environnement. Celles-ci ne sont protégées que par des permissions Unix régulières.

  3. Les systèmes de fichiers des conteneurs sont visibles par les autres conteneurs du pod à travers le lien /proc/$pid/root. Cela rend le débogage plus facile, mais cela signifie aussi que les secrets du système de fichiers ne sont protégés que par les permissions du système de fichiers.

Dernière modification October 15, 2020 at 5:00 PM PST: Replace legacy capture shortcodes (266882bcd)